Salix cinerea, de son nom vernaculaire Saule cendré, est un saule bien connu des haies, sur les terres qui m’ont vue grandir : la Picardie.

De la famille des Salicacées, c’est un arbuste pouvant atteindre 6 mètres de haut.
Il aime les milieux humides. Il remplit alors différents rôles à la lisière des champs, près des fossés où on le trouvera par ici.

Parmi ses usages médicinaux, il aurait des vertus antirhumatismales. Son écorce contient salicine (anti-inflammatoire) et acide salicylique (pour soulager les fièvres et dont l’aspirine est un dérivé).

Salix cinerea est utilisé en vannerie. Je tenterai donc l’expérience quand le moment sera venu !
Un autre artisanat qui m’intéresse et que je pratique à l’occasion, son écorce riche en tanin était utilisée pour le tannage des peaux.
Des expérimentations à suivre !

📚 Bibliographie ici – en cliquant –

Article en cours de rédaction. Informations complémentaires à venir.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.